Amis aménageurs publics et privés, les Makers ont les solutions pour redynamiser les centres-villes et les villages de France

actualités

11.12.2018

Par Nicolas Bard

 

Amis aménageurs publics et privés, les Makers ont les solutions pour redynamiser les centres-villes et les villages de France.

 

Comme le démontre ICI Montreuil depuis 6 ans, implanter une Manufacture collaborative et solidaire dans un quartier en mutation peut aider à le relancer et contribuer à installer durablement de nouveaux usages en ville.

Premièrement, il accompagne la création de dizaines d’emplois. Il devient le camp de base de 150 à 200 entrepreneurs du « FAIRE » (artisans, designers, artistes, marques Made in France, créatifs, etc). Ils y lancent et développent leurs activités. Ils créent leur propre emploi puis embauchent des collaborateurs. Puis ils partent, ouvrant leur atelier ailleurs dans le quartier, dans la ville ou dans une autre ville de France. Nos artisans résidents contribuent ainsi à augmenter la zone de rayonnement de notre manufacture. 570 sont déjà passés par ICI Montreuil.

Deuxièmement, elle construit petit à petit un écosystème de professionnels du ‘FAIRE’ qui ont les savoir-faire qui augmente durablement l’activité économique du quartier. Des fournisseurs (Foussier, Chossière, Acipar, RTA, SM Bois, GoTronic, Leroy Merlin, Legallais…) viennent tous les jours livrer matières et consommables. Des clients et partenaires viennent toutes les semaines pour des réunions et restent déjeuner le midi dans les restaurants alentours. Des équipes de grandes entreprises viennent tous les mois dans nos ateliers pour des séminaires, des team buildings ou pour prototyper avec nos artisans résidents.

Troisièmement, elle implante des nouveaux services pour les habitants, les associations, les collectivités (recyclerie, chutothèque, matériauthèque, ateliers DIY pour fabriquer ses meubles en étant accompagné par un artisan professionnel etc).

Et enfin elle construit du lien social. Des artisans qui transmettent leur savoir à des amateurs. Des jeunes décrocheurs qui trouvent une nouvelle voie grâce à notre formation Entrepreneur Maker labélisée Grande école du numérique. Des personnes sans le bac qui aprennent le métier de Créative Technologist grâce à notre formation dédiée en partenariat avec Pôle Emploi et l’AFDAS pour se réorienter afin de vivre de métiers passion.

 

« L’envie de « FAIRE » n’est pas un hobby »

Une Manufacture comme ICI Montreuil peut remettre tout simplement en centre–ville les raisons pour lesquelles nous y venions il y a 50 ans : trouver des services de proximité, du local, des savoir-faire, de la chaleur humaine, de l’entraide, des artisans pour réaliser des projets d’aménagements. Environ 250 Makerspaces et Fablabs ont ouvert en France depuis 8 ans. La plupart en ville. Peu sont viables. Très peu permettent à leurs fondateurs d’en vivre. Certains sont remarquables. De nombreux ont fermé. D’autres vont suivre car ils ont pratiquement tous priorisés les machines, la techno, le numérique au détriment des savoir-faire manuels et de l’humain. De nouveaux vont se créer et se développer. De nouveaux entrepreneurs vont émerger sur lesquels vous pourrez vous appuyer pour créer l’écosystème qui permettra d’investir les sites en friche, les boutiques abandonnées, implanter des usages avec un modèle économique viable.

L’envie de « FAIRE » n’est pas un hobby, c’est une nécessité, une raison de vivre pour de plus en plus de Français des villes et des villages. Savoir « FAIRE » permet de gagner en autonomie, de réduire sa dépendance aux autres, au système. D’être moteur de son avenir pas de le subir. Certains décident de créer leurs emplois (artisans, makers, créateurs de marques Made in France, designers). Ils ont besoin d’ateliers, de machines, d’outils, d’un réseau de professionnels qui ont les savoir–faire pour lancer et développer leur business. Ils sont de plus en plus nombreux (58% des Français souhaitent devenir artisans). Comme Eric et Julien, deux artisans jeunes trentenaires à la tête des Boys in the Wood et qui ont déjà créé 4 emplois et apportent des missions à d’autres résidents ; ou Matthieu, ancien patron d’agence digitale qui réaménage maintenant des appartements dans les beaux quartiers ; ou Marie et Michael de l’Atelier Rusch qui accompagnent les collectivités en co-fabricant leurs services ; ou encore Aude devenue artisan relieur d’Art depuis 7 ans après des années dans l’événementiel ; ou encore Constance qui est en train de lancer une plateforme de fabrication après une longue carrière de cadre sup chez Microsoft. Ils créent les entreprises du Made in France de demain.

Des habitants ont besoin d’eux pour apprendre à réparer, construire, aménager leur intérieur, fabriquer par eux-mêmes un meuble, une pièce de leur maison, par passion ou simplement par soucis d’économie. Ils passent leurs samedis après-midi avec Sarah, ébéniste qui les conseille pour fabriquer leurs meubles en bois, ou avec Julien pour apprendre à souder, ou Clément pour acquérir les bases de la conception 3D. Ils sont fiers de faire ICI.

Des entreprises et des professionnels ont besoin de leurs savoir-faire pour concevoir et fabriquer. Par exemple Scintillo qui se repose sur une équipe de dix résidents pour concevoir, fabriquer et aménager ses nouveaux locaux ; ou Nature & Découvertes qui a besoin de nos designers résidents pour améliorer certains de ses produits ; ou AKQA qui s’appuie sur notre écosystème pour créer des installations interactives innovantes. Ils font ensemble et leur apportent du chiffre d’affaires ; ou EQIOM, une entreprise partenaire avec laquelle nous travaillons depuis 4 ans dans leurs projets d’Open Innovation ; ou encore thecamp, avec qui nous avons monté un Fablab qà Aix en Provence qui aide leurs campeurs à passer de l’idée au prototypage.

 

Développer le réseau des Manufactures

Relancer des territoires productifs est une aventure enthousiasmante et juste avec notre époque mais loin d’être simple. Même si ICI Montreuil a atteint la viabilité économique au bout de deux ans nous avons failli fermer au bout de 6 mois.

Nous avons ouverts ICI Marseille il y a quelques semaines grâce à un partenariat inédit (qui peut en inspirer d’autres) dans l’univers des Makerspaces, entre une ville (Marseille via EuroMed), un aménageur privé (Bouygues via Urban Era, LinkCity et les Fabriques XXL), des financeurs ESS (NovESS, INCO, LITA) et un écosystème local dont les dirigeants de thecamp et une équipe de choc reconnue et bien implantée dans le milieu des makers et de l’innovation en région PACA.

Et bientôt à Lormes au coeur du Morvan et à Nantes. Une nouvelle génération d’entrepreneurs du « FAIRE » et d’artisans ont besoin de Makerspaces, d’ateliers équipés, d’un écosystème de production. Les villes et les villages ont besoin d’eux.

< Article Précédent

Boys in the Wood : Avis de coolitude sur l’artisanat

Article Suivant >

Les âmes d’ICI – Première partie