#Fiersdemesmains: l’afterwork métal

5 février 2018

ICI Montreuil est très probablement le seul lieu pour s’initier sereinement au soudage à l’arc en sortant du boulot.

Mais pourquoi ? D’abord, parce que le soudage à l’arc est la méthode phare pour souder 2 pièces de métal ensemble. Si vous souhaitez sculptez, fabriquer des objets en métal ou tout simplement réparez vous-même un portail ou une porte, c’est ce savoir-faire qu’il faut utiliser.

Pendant 2h30, Julien ou Léo, serruriers résidents d’ICI Montreuil, montrent et initient ce savoir-faire pas si commun en ville, et pourtant incontournable dans les métiers du métal.

Nous avons demandé à Benjamin, qui a appris à manier l’arc (à souder) jeudi dernier, ce qu’il a ressenti:

 

La 1ère rencontre : le respect

« Au début, c’est impressionnant : on entre dans l’atelier métal avec toutes les machines, on vous explique les règles et les équipements de sécurité et pourquoi il faut les utiliser. Ca ne rigole pas… »

Car oui, quand on soude à l’arc, il faut un masque pour protéger ses yeux du flash électrique qui se produit au contact et démarre le processus de fusion.

 

La 1ère fois : le fail

« L’artisan m’a montré comment faire un cordon et finir la soudure en enlevant le laitier qui se forme pour éviter que l’air ne rentre…il arrive à faire des vagues de métal hyper régulière…ca a l’air simple…mais en fait non…mon 1er essai a été une faillite complète ! »

 

Au bout d’une demi-heure: la fascination

« Voir du métal entrer en fusion, et essayer de le guider tout en contrôlant ses mains pour juste effleurer le métal, c’est magique, on découvre un nouveau monde captivant, comme si on tenait un volcan au bout de ses doigts »

 

Après deux heures trente : faire corps avec la matière

« Je pensais que la soudure était plutôt un métier de force, où on luttait avec la matière…mais c’est tout l’inverse ! Il faut l’appréhender, la guider, c’est comme de l’encre de chine en fait « 

 

Alors fiers de ses mains ?

« Oui ! Même si je n’ai rien créé de beau ou d’utile (le marteau de soudeur que j’ai fabriqué n’a pas tenu lontemps), je suis assez fier d’avoir réussi à faire des cordons qui commençaient à être régulier…et à assembler des petites pièces ensemble. En 2h30, c’est pas mal déjà ! »

 

L’Afterwork Métal d’ICI Montreuil pour apprendre à souder à l’arc a lieu chaque jeudi ou presque. Pour vous inscrire et être fiers de vos mains, c’est par ici.