#MERCI ICI : Brieuc Saffré, WIITHAA

Actualités

09.05.2018

Quelle est ton histoire ?

Diplômé d’une école de commerce, j’ai travaillé dans différentes agences de publicité à Paris et Sydney… mais j’ai rapidement eu envie de tester autre chose, avec lequel j’étais plus en phase.

J’ai donc écrit un bouquin sur « Le marketing utile », qui m’a permis de rencontrer mon associé, et nous avons eu l’idée de Wiithaa !

Notre raison d’être était claire dès le départ : faire disparaître la notion de déchets. De là, on a testé pas mal de prestations différentes, on a commencé par une plateforme en ligne, puis on a conçu des scéno pour des événements pour appliquer des principes d’éco-conception, de réutilisation, on a beaucoup appris. On a bossé pour des super projets comme Sony au salon du livre, la Barbie Factory à Paris ou encore des aménagements de bureaux à la Poste du Louvre.

 

Pourquoi aviez-vous choisi de rejoindre ICI Montreuil ?

Par les gens qui y résident : On a rencontré des résidents d’ICI Montreuil dans nos projets et avec le temps on s’est installé assez naturellement en janvier 2014 dans l’atelier plasticiens pour continuer à développer Wiithaa, puis progressivement nous nous sommes tournés vers l’accompagnement aux entreprises pour activer l’économie circulaire.

 

C’est inhabituel d’avoir rejoint un espace dédiée à la fabrication partagée plutôt qu’un co-working classique par rapport à votre activité non ?

C’était surtout pour un aspect pratique au début, on avait 3 imprimantes 3D qui tournaient beaucoup et puis les affinités avec nos voisins ont fait qu’on est restés dans cet atelier assez particulier.

 

ICI Montreuil,  cela vous a apporté quoi ?

Petit à petit, on a créée des liens business : de l’apport d’affaires aux résidents (comme pour Mille et une 3D)…et vice-versa ! Par exemple nous avons pu intervenir pour un client d’ICI Montreuil, Eqiom, pour un séminaire d’accompagnement de l’équipe dirigeante pour repenser son business model. On a créé un atelier sur mesure qui s’est avéré super efficace qu’on a fini par réutiliser et améliorer, cela s’appelle désormais le Circulab. Cette méthodologie ludique et fédératrice est maintenant animée par une cinquantaine de consultants certifiés et traduite en 7 langues.

Enfin, en rencontrant des résidents-artisans, on a eu des idées de prestations, on a fait des prestation sur mesure en mélangeant des savoir-faire.

Et être à ICI Montreuil, c’était aussi l’opportunité d’être dans un lieu qui fait un peu rêver les clients, ça changeait !

D’ailleurs il y a une phrase que j’ai entendu ICI et qui résume bien l’esprit : à ICI Montreuil, on est indépendant mais tous inter-dépendants

Et être à ICI Montreuil, c’était aussi l’opportunité d’être dans un lieu qui fait un peu rêver les clients, ça change !

 

Pourquoi être parti ?

On a quitté ICI car on avait besoin de se développer, de prendre plus d’espaces…donc on a pris nos propres locaux… pas très loin d’ICI Montreuil d’ailleurs.

 

Quels liens gardez-vous avec la communauté d’ICI ?

C’est un peu comme quand tu quittes une entreprise : autant des liens de business qu’amicaux : j’ai découvert des amis ☺

 

  • Votre meilleur souvenir à ICI Montreuil ?

Pas simple comme question mais je dirai… L’atmosphère, rencontrer régulièrement du monde, le projet pour Eqiom (Circulab)…et la demi-finale de l’Euro 2016 🙂

 

  • Quel(s) conseil(s) donnez-vous à aux gens qui souhaitent se lancer en tant qu’indépendant ?
  1. Bien parler avec leur entourage : c’est une aventure qui a des conséquences sur eux ! Avoir leur adhésion dès le début permet de passer les creux beaucoup plus facilement.
  2. Tester des petites choses et rester focus, marche à après marche
Article Suivant >

ZOOM SUR… Julien Goffinet – Métallier