Wasquehal

ICI Wasquehal : le lieu pour oser entreprendre dans l’artisanat

Des ateliers propices à la reconversion vers l'artisanat

UN LIEU QUI PERMET D’OSER

 

Des ateliers propices à la reconversion vers l'artisanat“Je ne pouvais pas me lancer seule. Ici il n’y a pas d’engagement, si je me plante, je n’ai pas signé de bail commercial, je n’ai pas de prêt à rembourser. Ici c’est la liberté d’essayer.”

Cyrielle Renaud, CNCY Studio.

 

Make ICI a à cœur de permettre à chacun de lancer son activité ou sa reconversion vers l’artisanat, sans pour autant tout risquer. Nous avons trouvé un système qui perdure dans le temps. Montreuil en 2012, Marseille en 2018, puis Nantes en 2019 et enfin Wasquehal depuis un peu plus d’un an, sont autant d’exemples que ça fonctionne. La recette est simple : de la bienveillance, de l’écoute, de la créativité et surtout de la confiance.

 

“Il y a un respect mutuel, une intelligence, on se retrouve entre indépendants, on est d’égal à égal, les rapports sont agréables. Je sens le côté solidaire et humain qui ressort de Make ici. C’est un lieu accessible, le staff est avenant et ouvert, ce service qui est proposé à des indépendants est un outil puissant.”

Alexis Marque, Brodeur de Volière.

 

COLLABORER

 

“Ici c’est rassurant, si j’ai un problème je peux demander au mec à côté de moi, pour les outils, les techniques, on partage tout. je suis pas obligé d’aller chercher du soutien je l’ai immédiatement près de moi.”

Jean Duquesne, Wunderkammer Studio.

 

Entre les aménagements du lieu, les appels à projet auxquels Make ICI répond, ou simplement les travaux des résidents, le lieu est riche en opportunités. C’est ce qui fait sa force. Cela rassure également les résidents qui se sentent entourés. Beaucoup de clients potentiels passent les portes d’ICI Wasquehal, ce qui fait de nos ateliers une belle vitrine.

 

APPRENDRE ENSEMBLE

 

Des ateliers propices à la reconversion vers l'artisanat

“Pour avoir mon niveau aujourd’hui j’aurais dû faire une école, alors qu’ici j’ai pu apprendre des tas de disciplines: travail du bois, du métal, du textile… Ce sont des possibilités immenses.”

Harold François, Atelier d’Har.

 

Toutes ces collaborations encouragent également la mutualisation des connaissances et des savoir-faire. Certains, comme Cyrielle Renaud ou Camille Crépin, qui ont de grosses compétences en conception numérique, forment ceux qui veulent faire évoluer leur pratique. Pour d’autres, qui se sont lancés dans l’entrepreneuriat sans qualifications officielles comme Harold François, architecte devenu ébéniste, la proximité de tous ces artisans est une aubaine. En plus d’être un tiers lieu de production, Make ICI est aussi un centre de formation. Celles-ci sont en majorité dispensées par les résidents eux-mêmes : soudure, conception 3d ou ébénisterie, il y en a pas tous les goûts.

 

UNE DÉMARCHE RESPONSABLE

 

Des ateliers propices à la reconversion vers l'artisanat“Le lieu est à l’image de mes convictions, à l’image que je veux donner à ma marque : on mutualise et on réduit nos consommations.”

Camille Crépin, Skog Design.

 

Make ICI se place dans une démarche tournée vers l’avenir. Mutualisation, réemploi, conscience environnementale, économie circulaire, sont pour Make ICI, des priorités. Cette démarche s’articule dans un monde en pleine mutation, qui prend conscience petit à petit des enjeux de demain. Make ICI est fier de ses valeurs. Fier également de correspondre aux convictions des artisans, artisans d’art et designers d’aujourd’hui.

Des ateliers propices à la reconversion vers l'artisanat

“C’est très cool en terme d’utilisation de l’espace sur Terre. C’est une mine d’or d’expertise, je me positionne au sein d’une chaîne de savoir-faire. Quand t’as un pépin, tu trouves une solution en interne, que ce soit le travail du métal, du bois ou de la couture. Designers, artisans, techniciens.. tous ces corps de métier fonctionnent très bien ensemble dans un même atelier.”

Lenny Rafaï, Stratus.

 

SE SENTIR CHEZ SOI

 

“C’est notre deuxième maison ici parce qu’on a vu l’histoire et qu’on y a tous contribué, il y a un gros sentiment d’appartenance.”

Cyrielle Renaud.

 

Ce sont les résidents qui ont construit les ateliers, main dans la main avec les équipes. Le résultat, c’est un lieu qui leur ressemble. Les derniers arrivés ne sont pas en reste, Make ICI est toujours à la recherche de bonnes idées et de bonnes initiatives, prêt à confier des projets d’installations à des artisans enthousiastes.

ICI Wasquehal est un lieu en perpétuelle évolution, un lieu d’apprentissage technique et humain, qui se définit par les collaborations et l’entraide. Mais surtout c’est un lieu unique pour les artisans de tous horizons qui souhaitent se donner la chance de créer leur entreprise.

Ça pourrait vous interesser

Simon Berteloot : ébéniste original
Wasquehal
Simon Berteloot : ébéniste original
photos articles (1)
Marseille
Adrien Santos : ébéniste autodidacte
Hugues Vanneaud : L'Aventure d'un Néo-Artisan
Wasquehal
Hugues Vanneaud : L'Aventure d'un Néo-Artisan
Trouvez votre session
Trouvez votre session

 Sélectionez une manufacture 

Sélectionez une durée

Ci-dessous vous trouverez une liste de créneaux disponibles pour la réunion d’information en ligne.